Installé derrière un bureau planté au milieu d’étagères remplies de bibelots, le producteur multi-instrumentiste Blood Orange effleure les touches de son piano et entonne les premiers mots de son titre By Ourselves.

En réalité, cette scène atypique est le bureau de Bob Boilen, musicien et journaliste à la National Public Radio (Washington) et, accessoirement, créateur du Tiny Desk Concert

 

Pendant une vingtaine de minutes, Bob Boilen met donc à disposition son bureau, peu esthétique certes, mais chaleureux.

Un aspect intellectuel conservé à chaque performance, même lorsque le farfelu Tyler The Creator envahit l’espace exiguë avec sa bande, ou que Mucca Pazza, orchestre de vingt-trois membres, s’empare des locaux de la rédaction avec ses trombones et ses grosses caisses.

Et la liste d’artistes invités ne s’arrête pas là. Depuis maintenant plus de dix ans, le Tiny Desk est devenue une référence dans le milieu musical.

De grands artistes, tous genres confondus, participent à l’émission (Wu-Tang Clan, Florence + The Machine, Erykah Baduh, Daniil Trifonov) et la plateforme s’applique à faire émerger de nouvelles voix. C’est ainsi que le Tiny Desk Concert compte aujourd’hui plus de 700 performances à son compteur.