All for Joomla All for Webmasters

   A partir du 1er SEPTEMBRE 2019 jusqu'au 30 JUIN 2020 :

Lundi : 16h-18h30

Mardi - Mercredi - Vendredi : 9h30-12h30 / 13h30-18h30 

Samedi : 9h30-12h30 / 14h-18h

        Du 1er JUILLET au 31 AOUT 2020  :

Mardi - Mercredi - Vendredi : 9h30-12h30 / 14h30-18h30 

Samedi : 9h30-12h30

« Sing to the moon » de Laura Mvula

Funk, Soul, Rap & Reggae 15 avril 2016

Sing to the Moon, Laura Mvula. RCA Records, 2013.

 

Avec son look spectaculaire (crâne rasé, cils XXL) et sa parure souvent luxuriante, on a tôt fait de classer Laura Mvula parmi les chanteuses de r’n’b. Erreur : l’écoute de son CD Sing to the Moon révèle un talent original, une richesse des matières sonores rare dans l’univers pop, des orchestrations savantes, des instruments classiques à la pelle et un travail vocal sophistiqué, entre gospel et polyphonie. Et en prime une chanteuse surdouée. La jeune femme est née et a grandi à Birmingham, à une heure et demie de Londres, dans une famille d’immigrés des Caraïbes (Jamaïque et Saint-Kitts) où elle est l’aînée de trois enfants. «Ma ville a une forte tradition musicale, explique-t-elle fièrement. Nous avons deux salles réputées, le City Hall et le Symphony Hall. Et plus qu’ailleurs en Grande-Bretagne, l’enseignement fait la part belle à la musique. Un programme permet d’offrir des cours à des enfants qui ne pourraient y accéder par leurs origines sociales. J’ai eu la chance d’en bénéficier, mon frère et ma sœur aussi.»

Critique dans Libération : http://next.liberation.fr/musique/2013/07/04/laura-mvula-la-voie-du-choeur_916030

Critique dans les Inrockshttp://www.lesinrocks.com/musique/critique-album/laura-mvula-lenfance-de-lame/

 

Lu 1337 fois
Plus dans cette catégorie : "Rêvolution" par IAM »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Sélections